muraille du monumentfaçades du bâtimentfaçade du bâtiment historique à vendrefaçade principale côté ouestbâtiment historique de Francesite du bâtiment et de ses annexesL’une des tourelles de l’enceinte

Laon : Immeuble du XVIIIème siècle en forme de U

Prix sur demande

Projet d’aménagement de réhabilitation en 25 logements.
Immeuble du XVIIIème siècle.
Surface totale : 2000 m2 (hors caves).

 

Immeuble du XVIIIème siècle en forme de U, comprenant 3 niveaux, donnant sur des jardins.

Le Logis Abbatial Saint-Vincent est situé sur un site d’environ 7 hectares en ville haute avec une superbe vue panoramique dominant la cité.
Le site, délimité par une enceinte du XIIème siècle, fait l’objet d’un projet d’aménagement paysager.

A proximité de Reims, Laon se trouve à la croisée des grandes voies de communication à vocation européenne.
Ce territoire, au coeur d’une zone touristique attractive, est à portée de Paris, Lille, Calais, Londres, Bruxelles et Amsterdam.
La nouvelle ligne SNCF TGV-Est facilite la communication entre la capitale et la région.

Configuration du bâtiment

  • Surface totale : 2000 m2 (hors caves),
  • Projet d’aménagement de réhabilitation en 25 logements,
  • 3 niveaux : rez-de-chaussée, 1er étage, 2ème étage,
  • Caves voûtées exceptionnelles sous le Logis Abbatial.

Ce logis abbatial (bâtiment des hôtes) était adossé à l’Abbaye Saint-Vincent, détruite vers 1810.

La grande façade occidentale en pierre est dans la tradition des corps de logis de château classique, avec avant-corps central et latéraux sommés de frontons triangulaires et courbes, aux articulations marquées par des bossages à refends,
traités en pilastres ioniques colossaux pour l’avant-corps central.
Ce dernier se distingue aussi par un balcon soutenu par quatre grosses consoles ornées.

Les trois frontons ont reçu une sculpture de qualité selon un véritable programme iconographique.

Le fronton central est orné d’une figure de la France tenant les armes du royaume de son bras gauche, et étendant sa protection sur l’abbaye de son bras droit.

Sur le fronton de gauche, deux enfants représentent les allégories de la Foi et de la Justice.

Sur le fronton de droite, deux autres enfants évoquent les Sciences et les Lettres encadrant la cartouche « Pax ».

La façade postérieure a également gardé un décor sculpté.